Le compteur Linky de l'Élysée provoque un incendie après son installation

Le compteur Linky aurait pris feu après son installation. Avant de déclencher un incendie à l'Élysée, le compteur Linky récemment installé s'est mis à crépiter, à dégager de la fumée, puis à générer des flammes. L'incendie du compteur Linky s'est propagé au bâtiment, mais a pu être rapidement maitrisé par les sapeurs pompiers sur place.

Déployés depuis l'automne 2015, les nouveaux compteurs Linky sont accusés de tous les maux, responsables de maux de tête, migraines, picotements dus aux ondes ou encore dangereux pour le respect de la vie privée à cause de la transmission des informations. Un autre argument a été avancé : ils provoqueraient des incendies. C'est ce dernier chef d'accusation qui intéresse aujourd'hui. Les compteurs Linky sont-ils réellement à l'origine de départs de feu ? C'est ce que le tribunal devra tranché dans les semaines et mois à venir car il est certain que nous entendrons parler pendant très longtemps des incendies causés ou non par les compteurs Linky récemment installés.

D'après les premiers éléments de l'enquête, il semblerait qu'une surcharge électrique due au sèche-cheveux de Brigitte soit à l'origine de la défaillance du compteur Linky. Le bilan actuel ne fait état d'aucun blessé grave mis à part un brushing désastreux.

ÉlyséeIncendieLinky
| Dernière mise à jour